Totems



Le Casino de Saint Jean de Luz et son jardin créés par Robert Mallet-Stevens ont malheureusement été totalement transformé. 

Une fontaine lumineuse ainsi que 9 totems ornaient l'espace dans une géométrie architecturale de conception moderniste. 





Le jardin triangulaire qui date de 1927, a été modifié, une première fois, dans les années 50, lors de la création d'un mini-golf. A cette époque les éléments architecturaux avaient toutefois été préservés.



Puis dans les années 80, la décision d'agrandir l'hôtel, bouleversera totalement ce bel équilibre en rajoutant des étages à la construction de Robert Mallet-Stevens et en ajoutant des constructions dans le jardin, détruisant par la même les perspectives.


L'hôtel Hélianthal construit sur l'ancien emplacement du jardin de Robert Mallet-Stevens. Sur la droite de cette photo, la Rotonde du Casino de Saint Jean de Luz.

Ces totems sont à rapprocher d'autres structures en béton comme les arbres cubistes. Ceux-ci n'ont cependant pas été élaborés en collaboration avec les frères Martel.