Sources et remerciements




Malgré son souhait de destruction de ses archives, il est possible d'illustrer le travail de Mallet-Stevens. 

Nous tenons à remercier de très nombreux contributeurs, dont certains ont souhaité conserver l'anonymat.

Merci de nous excuser d'éventuels oublis. De nombreux documents sont issus d'internet sans qu'il soit toujours possible d'identifier la source et leurs auteurs.  




Merci à son président Paul Freiermuth


Voir le site de la mege
Merci à Jean-Jacques Le Moellic 

Voir le site RMS
Merci à Jean-Marc Manusardi


La bibliographie de Robert Mallet-Stevens est immense, parmi cette documentation voici quelques pistes qui nous ont aidé.








Dix années de réalisations en architecture et décoration. Préface de Maurice Raynal.  Paris, Ch. Massin, (1930). 1ère monographie consacrée à l'architecte, comprenant 72 planches en phototypie noir et blanc figurant diverses réalisations, notamment la rue Mallet-Stevens à Paris, un immeuble rue Méchain à Paris, une maison à Boulogne-sur-Seine, le garage Alfa-Roméo à Paris, la villa Augier-Prouvost à Ville-d'Avray, la villa Noailles à Hyères, l'hôtel Goimbel à Paris, le casino de Saint-Jean-de-Luz, un bar, un magasin, etc. Introductions par les architectes Bonney (E.-U.), Bourgeois (Belgique), Dudok (Hollande), Margold (Allemagne), Melnikoff (URSS) et Sartoris (Italie). 


Vous trouverez aussi des compléments sur deux autres sites gérés par le même webmaster